Plus de vers de terre dans le système de culture Conservation du Sol

Mardi 19 mars 2019 : 11 étudiants en 2ème année de BTSA Productions Horticoles, accompagnés de leur professeure Marion Herrmann, ont réalisé un relevé des populations de vers de terre sur la parcelle d’expérimentation SEFerSol1 en suivant le protocole de l’Observatoire Participatif des Vers de Terre (OPVT).

La mesure est intervenue 4 ans après le démarrage de l’expérimentation en 2015. L’indicateur de nombre et catégories de vers de terre présente donc l’intérêt de traduire l’effet cumulé des pratiques différenciées entre les systèmes de culture.

Sur la parcelle SEFerSol1, certaines des planches ont été libérées des poireaux depuis plusieurs mois et les dernières récoltes ont eu lieu en semaine 11 pour les planches occupées les plus tardivement. La mesure a été effectuée sur la série 1 (planches libérées en novembre-décembre 2018).

Tous les vers de terre qui sortent du sol dans les carrés de 1m par 1 m sont capturés. Ils seront relâchés vivants au même endroit après identification.
Recueil des vers de terre qui sortent du sol après versement de l’eau additionnée de moutarde.
Séance de détermination. En tout, ce sont près de 500 vers de terre qui ont été affectés à une catégorie fonctionnelle (épigés, anéciques, endogés) et de maturité (juvéniles, adultes).

La mesure réalisée a permis de comptabiliser un nombre de vers de terre plus important sur le système de culture conservation du sol (voir graphique ci-dessous). L’hypothèse la plus probable est que l’absence de travail du sol en plein depuis juin 2016 (seul du travail du sol localisé au strip-till ou des passages de semoir à engrais verts ont eu lieu), combiné à l’apport des résidus de couverts végétaux en surface et d’un mulch de broyat et feuilles après la récolte des poireaux en début d’hiver 2018-2019 ont fournit les conditions idéales pour l’activité de vers de terre. Cette mesure a permis d’obtenir les comptages de vers de terre les plus nombreux depuis le début de l’expérimentation, sur les trois systèmes de culture. La culture de poireaux n’y est certainement pas pour rien : il est fréquent de constater qu’elle favorise beaucoup la présence de vers de terre au niveau de la rhizosphère.

Dans les jours qui viennent aura lieu l’implantation d’engrais verts et couverts végétaux sur les deux systèmes innovants Engrais Vert Max et Conservation du Sol, en prévision de la culture de carottes de conservation 2019 qui sera semée en juin (1ère série) et début juillet (2ème série).