Les légumes vivaces 08/09/18

Les légumes vivaces apportent de la diversité au potager. Le but de cette rencontre était de présenter quelques vivaces que nous avons testées, et de donner envie aux participants d’en adopter au moins un de plus dans leur potager !

L’animation s’est déroulée comme ceci

Les légumes vivaces sont des plantes dont le cycle de vie dépasse deux années.
A noter : Un légume peut être vivace à certains endroits de la planète alors qu’à d’autres il se comportera différemment, avec un cycle annuel par exemple.

Nous arrivons à la fin de l’été et il est bon de réfléchir à la saison potagère à suivre !
Les légumes vivaces sont intéressants car une fois installés, l’espace où ils se situent n’a pas besoin d’être replanté chaque année. Il n’y a pas besoin de penser à des rotations ou préparations du sol, ce qui peut éviter des maux de tête et de dos  !

Les légumes vivaces comestibles ont l’avantage d’être très nombreux. Ils sont souvent proches de leurs homologues sauvages. La majorité des plantes comestibles seraient d’ailleurs vivaces (même si cela ne veut pas dire qu’elles sont toutes délicieuses).

Nous avons proposé aux jardiniers amateurs de placer des étiquettes dans notre jardin de démonstration (pour la plupart des noms de vivaces)

 

Autres vivaces du jardin que nous avons abordées:

  • Pimprenelle : très hémostatique, riche en vitamine C, utilisable comme le persil.
  • Sedum : souvent présents sur les toits végétaux. Certains sont comestibles.
  • Troène : Les arbustes aussi sont vivaces ! (nous avons fait une étiquette, car il nous est souvent demandé quel est cet arbuste) non comestible !
  • Mâche vivace : se consomme comme la mâche.
  • Romarin : Les aromatiques aussi sont vivaces !
  • Ortie : riche en toutes sortes de vitamines et minéraux ! A consommer crue ou cuite.
  • Menthe : envahissante et aromatique.
  • Ronce : produit des fruits plus ou moins charnus selon les années…

Les vivaces que nous testerons certainement :

  • Oca du Pérou
  • Capucine tubéreuse (nous avions essayé, mais par manque d’arrosage, elle n’a pas survécu). La plante est très intéressante. Elle est intégralement comestible (fleur, feuilles, tige, racines). Ses racines se consomment crues (goût épicé) ou cuites (le goût épicé part totalement, laissant place à plus de douceur)
  • Cerfeuil tubéreux
  • Topinambour
  • Glycine tubéreuse
  • Ail des ours

Petite pause !

 

 

Les points de vigilance !

  • Les légumes vivaces sont souvent envahissants ! Leur prévoir un coin est une bonne idée, car il sera difficile de mêler facilement annuelles et vivaces !
  • Ils ont parfois des goûts un peu « sauvages ». Ils sont relativement peu utilisés (pour certains) de nos jours en cuisine. Les recettes ne sont pas forcément évidentes à trouver.
  • Ils sont plus longs à démarrer, la production doit être réfléchie sur le long terme.
  • La production est moins importante que les annuelles en un temps donné.
  • Il y a quand même de l’entretien à faire ! Par exemple un bon paillage et un très bon suivi de l’arrosage au début.

Où les trouver ?

  • En échanges avec des jardiniers
  • Sur internet
  • Dans des jardineries
  • Dans des trocs de plantes
  • Dans les magasins alimentaires (pour la capucine tubéreuse ou oca du Pérou par exemple). Le prix au kg est moins cher que chez un semencier !
  • Dans la nature (pour l’ail des ours notamment !)

Les avantages des vivaces

  • Ils sont généralement résistants et nécessitent moins d’attention que les annuelles classiques du potager.
  • Ils ont le temps d’acquérir plus de nutriments vu leur long cycle de vie !
  • Ils sont bons pour la biodiversité car ils restent en place, logeant insectes et petite faune, en leur offrant parfois des fleurs.
  • Ils sont ornementaux pour certains ! (Pourquoi ne pas remplacer une de vos zones ornementales par une zone ornementale comestible ?)
  • Ils font un couvre-sol naturel et protègent le sol de l’érosion toute l’année !
  • Ils peuvent pousser dans des conditions ombragées pour le chou Daubenton par exemple.
  • Ils sont nombreux et diversifiés (en familles, goût, couleurs,…)
  • Ils se récoltent presque toute l’année.
  • Le sol n’est pas travaillé artificiellement, au plaisir des vers de terre et autres êtres vivants du sol.
  • Les arrosages sont moins nombreux normalement.

N’hésitez pas à laisser une petite place de votre potager à ces fabuleux légumes !